Nos enfants, nos pseudos faux jumeaux

Notre famille..

Nous faisons partis de ces familles nouvelles générations. De celles qui n’ont pas comme base papa + maman = enfant.

Mais de celles qui se composent, se décomposent puis se recomposent pour mieux rebondir. Pour Moi l’important dans une famille n’est pas d’avoir un Père et une Mère obligatoirement. Celle ci peut être composée d’une Maman ou d’un Papa ou deux Papas ou deux Mamans voire même un Papa solo ou une Maman solo ou tout autre composition. Le plus important est toujours de mettre les besoins de l’enfant en priorité et que la famille respire le bonheur.

Au départ, d’un côté il y avait Moi, Loulou et son Père biologique. Suite à un drame que je ne souhaite pour le moment pas aborder, il s’en est allé rejoindre les cieux.

Et de l’autre côté il y avait Papa et Mistinguette en droit d’hébergement.

Non, pas la garde alternée qui permet à un enfant de passer une semaine chez l’un et une semaine chez l’autre. Malheureusement, pas ce partage. Non pas que Papa ne voulait pas, bien au contraire.. Il a eu un droit d’hébergement qui s’applique aujourd’hui encore. Ce droit d’hébergement, est le minimum donné par la loi française dans la majorité des cas de séparation d’un couple. Un droit d’hébergement consiste en un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires chez le second parent, qui en l’occurence est bien souvent le père.

Aujourd’hui nous avons rebondi et reconstruit notre famille  !

Mistinguette passe la majorité de son temps chez sa Maman et nous rejoint un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaire. Le reste du temps nous sommes à trois. Moi, Loulou et Papa.

Aux fils des vacances et des week-ends les enfants ont appris à se connaître et à s’aimer. Ils sont nos pseudos-faux jumeaux. Pourquoi ? Car à trois mois près ils ont le même âge.

Avec cette nouvelle famille j’ai gagné tous les avantages des faux-jumeaux mais aucun des inconvénients.

  • Je n’ai eu qu’un enfant à porter : Déjà que je me sentais devenir baleine en fin de grossesse avec ma grosse bedaine, imaginez avec Mistinguette en plus ?
  • Pas eu besoin de faire le changement de couches x 2, les biberons x2…
  • Parfois en parlant d’enfants avec ma soeur, je dis en rigolant que le mieux pour avoir un enfant c’est de le prendre tout fait. Ainsi pas de prise de poids, pas de vergeture, pas de rétention d’eau, pas de couche à changer, pas de Pipi qui vole dès qu’on ouvre la couche, pas d’apprentissage du pot, pas de bataille pour le nourrir, pas de body tâché, car c’est bien connu les bébés mangent comme des cochons.. Tiens d’ailleurs, Loulou 5 ans mange toujours comme un cochon. Y’en a souvent plus par terre que dans sa bouche (Quand il accepte de manger..) ! Bref, le prendre quand il est propre et qu’il parle  !

Bah avec Mistinguette j’ai tiré le numéro gagnant. Je l’ai connu, elle était propre et commençait l’école !

Non sans blague, j’avoue que j’envie les Mamans de jumeaux/jumelles ou même faux-jumeaux. Mais bon, faut bien essayer de trouver des avantages au fait de ne pas l’avoir porté cette petite !

Lorsque je l’ai rencontré et j’ai appris à la connaître, le départ n’a pas été évident, Papa ne la voyait que très rarement de ce fait ce lien Papa/Fille n’était pas encore réellement tissé. Bien que sa Fille soit la prunelle de ses yeux. Mais en plus Mistinguette ne parlait que la langue maternelle de sa Maman. Le polonais.

Loulou m’appellait Maman, elle a commençé aussi. Il a fallu tenter de Lui expliquer que je m’appellais Kelly. Et là elle me regardait avec ses petits yeux genre :

 

nos enfants, Loulou et Mistinguette

Ne parlant pas français elle ne mettait pas la même définition au mot Maman, que nos enfants peuvent mettre. De plus Loulou ne comprennait pas non plus.

Loulou et Maman

Aussi surprenant soit-il, c’est bien les mots qu’il a utilisé. Ils ont beau être jeune, ils ont tout de même une sacré logique à leur âge… Il a fallu que je lui explique qu’elle avait déjà une Maman et que je ne pouvais et ne devait pas la remplacer. Je lui ai expliqué que Papa ne remplacerait jamais son Papa dans le ciel. Bah Moi c’était pareil, je serai sa belle-maman, Kelly mais jamais sa Maman.

Au fil du temps elle a appris à parler français (merci l’école), la communication a été de ce fait plus facile. Et les enfants ont pu commencer à jouer ensemble. Ils ont beau avoir le même âge ils ont deux caractères complétement opposé.

Mistinguette :

  • Mange absolument de tous, même les légumes crus !
  • Adore les photos. Présentez-lui un appareil photo elle tappera la pose comme personne.
  • Petite Princesse qui adore les jupes et les robes. Ouvrez son armoire montrez lui une robe et elle sautera partout !
  • Petite chouineuse à son Papa. Le moindre bobo elle court se réfugier dans ses bras, c’est la fin du monde !
  • Patiente et minutieuse, elle adore les activités manuelles.
  • Essai de paraître plus âgé. N’hésite pas à rappeler Loulou à l’ordre dès qu’elle voit qu’il va faire une bêtise.
  • A peur de tout. Dernière peur en date, le dessin animé Vaïna. Elle avait peur de Tamatoa, vous savez cette hideuse Tortue qui change Bling Bling ?
  • Est fan de chat.
  • A toujours le BIG smile.

Loulou :

  • Ne mange absolument rien.. Il est d’ailleurs suivi par le CMP pour diverses raisons dont ses problèmes d’alimentation.
  • Déteste les photos. C’est compliqué de lui faire décrocher un sourire sur une photo.
  • Adore se déguiser et jouer des rôles. Tantôt il est Link, tantôt Mario, tantôt Sacha du Bourg-Palette (Ah, Pokémon quand tu nous tiens !)
  • Monsieur Casse-Cou. Dites-Lui de ne pas faire quelque chose et bien sûr il le fait. Résultat il a des bleus partout..
  • Impatient et colérique. Les travaux manuels c’est pas pour Lui.
  • Charmant et commercial. J’avoue avoir honte mais partout où on va, il sait se servir de son sourire et gratter des trucs.. Et Moi pauvre Maman que je suis, dès que je m’interpose j’ai droit à un : Oh laissez, c’est rien. C’est qu’un gamin.
  • Joue au grand frère. Il passe son temps à essayer de réconforter Mistinguette et à la soutenir.
  • Est fan d’escargot et de ver de terre.
  • Tire toujours la gueule.

Ah y’a pas à dire quand même, les Filles c’est chiant mais qu’est-ce que c’est mieux !

Les bons côtés

Bon et sinon, ils ont quand même leurs bons moments (bah ouais quand même). J’adore les regarder jouer ensemble comme quand ils jouent à la Princesse et au Chevalier, au chat ou même au dragon. Mais ce que j’adore par dessus tout.. C’est écouter, Loulou essayer d’apprendre à Mistinguette à parler français. Ca c’est juste trop marrant, dernière en date :

nos enfants, Loulou et Mistinguette

 

Ah oui parce que je vous ai pas dis aussi, Mistinguette est une rapporteuse. Du coup pour être sûre qu’on soit au courant de tout ce qui se passe, bah elle n’hésite pas à venir le raconter   !

Concernant cette conversation, avec Chéri nous n’avions pas eu le temps de réagir qu’ils ont continué leur conversation.

 

nos enfants, Loulou et Mistinguette

 

La famille recomposée, se n’est pas tous les jours évidents, mais pour rien au monde je me passerai de ces moments avec les enfants. Elle n’a beau ne pas être ma fille biologique bah je l’aime cette petite Mistinguette. Et mon Loulou, bah il est la Prunelle de mes yeux. Et Chéri, bah c’est mon Amoureux.

Pour conclure,

cadre : famille heureuse

Et toi, parle moi un peu de ta famille  !

 

 

10 comments

    1. Oui, mais notre plus grande chance je trouve c’est qu’ils ont le même âge ! Maintenant que Mistinguette parle français ils sont dans les mêmes histoires et jeux !
      Et ils ont tous deux leurs chambres au deuxième étage de la maison. Leur espace à eux 🙂 !

      Le tip top quand t’as une fille, c’est de pouvoir l’habiller girly… :p ! J’adore ^^ !

      Mais nos petits gars ont aussi leur avantage et leur bon moment 😉 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *